Signature de l'accord pour réduire les inégalités entre les femmes et les hommes !

Après un long travail, et beaucoup de pistes de reflexion, nous avons signé l'accord pour la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes chez Foncia. 
Plusieurs axes ont été retenus et seront donc travaillé par Foncia :

  • La rémunération effective : l'objectif est simple, réduire en trois ans maximum et de 50% l'écart de salaire dans la catégorie cadre entre les deux sexes. C'est dans ce collège de salarié-e-s que les inégalités sont les plus fortes, atteignat 13.000€ d'écart annuel entre les hommes et les femmes sur certains postes.
  • L'embauche : Le constat a été simple, il y a une différence importante entre le nombre de femmes et d'hommes managers. En trois ans, l'objectif est de réduire cet ecart pour atteindre une quasi parité, laissant ainsi des femmes encadrer les équipes sur les emplosi aujour'hui majoritairement masculins. Un délais maximul de trois ans pour atteindre cet objectif a aussi été fixé. De plus, nous avons au travers de l'accord, encadré le système d'embauche pour stopper les stéréotypes métiers avec les dénomination masculine ou féminine pour certains emplois (hotesses, assistante, directeur...). Les salarié-e-s en charge du recrutement chez Foncia, seront sensibilisé au travers d'une formation à la non discrimination à l'embauche.
  • La promotion professionnelle : Idem que le point précédent, en trois ans, Foncia s'engage à réduire les inégalités dans les proportions femmes hommes. L'idée est de ne pas cantonner les femmes à un poste d'employée mais de les faire évoluer et leur permettre de gravir les échelons. Cet axe est aussi important car il permettra de mieux contrôler les promotions professionnelles pour atteindre une égalité de traitement afin de ne pas avoir une sous représentation de femmes dans les évolutions métiers.
  •  L'équilibre entre la vie professionnelle et personnelle : Sujet important, car diffficile pour nous tous de concilier les deux parfois...Résultat : le turn-over est de 22% chez Foncia. L'idée est d'atteindre 15% dans trois ans. Pour y arriver voici les axes mis en places : Dons de RTT entre collègues, campagne d'information sur les congés maternité, paternité, adoption etc., augmentation systématique des femmes au retour de leur congé maternité, gel des avances sur commissions pour les VRP en retour de ce congé (6mois pour la Transaction, 1 mois pour la location), lutte contre le sexisme, augmentation des formations en local pour éviter les déplacements à ANTONY.

Newsletter CFDT Foncia

Pour recevoir nos actualités, merci de renseigner les champs suivants.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Nous contacter

Pour nous envoyer un message,
cliquez ici !

Les actus de la CFDT

  • Communiqué de presse intersyndical : Accueillir et soutenir les syndicalistes afghans en exil
    24 mai 2022

    Le 15 août 2021, avec la chute de Kaboul, les Talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan. 

  • CDD : les limites à la suppression du délai de carence
    23 mai 2022

    Le Code du travail autorise les accords de branche étendus à prévoir les cas où le délai de carence entre deux CDD n’est pas applicable. Il autorise ainsi également à compléter ou adapter la liste des exceptions légales.

    Interprétant strictement cette faculté, le Conseil d’Etat affirme qu’un accord de branche ne peut se contenter de prévoir « qu’aucun délai de carence n’est appliqué dans tous les cas de succession de CDD » et annule sur ce point l’arrêté d’extension de la convention collective nationale de Pôle emploi.

    CE, 27.0422, n° 440521. 

  • [Entretien] "La réforme des retraites, ce n'est pas l'urgence du moment. L'urgence, c'est le pouvoir d'achat. Il faut revaloriser les salaires."
    23 mai 2022

    Laurent Berger était l'invité de LCI lundi 23 mai. Il a rappelé l'urgence en cette période de forte inflation d'agir sur le pouvoir d'achat. Il a appelé les employeurs et l'Etat employeur à revaloriser les salaires. Pour ce faire, il rappelle que l'Etat a un levier d'action avec la conditionnalité des aides publiques. Il a également préconisé des aides pour les ménages les plus modestes, via le chèque alimentaire, l'aide au logement plus forte et un encadrement des loyers. Questionné sur la situation de l'hôpital public, il a fait part de sa grande inquiétude pour cet été, alors que la CFDT alerte les pouvoirs publics depuis de nombreuses années sur le manque de personnel, les conditions de travail des soignants. Emission à voir ci-après.

  • [Entretien] "Il faut augmenter les salaires, en particulier les bas salaires, toutes les grilles qui sont en-dessous du SMIC."
    20 mai 2022

    Laurent Berger était l'invité de RMC / BFM TV jeudi 18 mai. Interrogé sur le pouvoir d'achat, première préoccupation des Français en cette période d'inflation, il a appelé les employeurs et l'Etat employeur à revaloriser les salaires y comrpis dans les fonctions publiques. Il a également préconisé des aides pour les ménages les plus modestes, dont ceux contraints d'utiliser leur véhicule pour aller au travail. Il a enfin rappelé l'opposition de la CFDT à un report de l'âge légal de la retraite à 65 ans. Emission à voir ci-après.